pour mémoire (tribune libre)

Publié le par ABABORDTOUTE

résultat du permier tour élections départementales - Concarneau

résultat du permier tour élections départementales - Concarneau

Au terme de ce premier tour, il n'est pas inutile de regarder les chiffres d'un peu plus près et de ne pas les oublier dans l'avenir

Il est en effet consternant de voir ici et là les scores de l'extrême droite, mais les résultats exprimés en pourcentage faussent toujours un peu la donne, par exemple le score réalisé par le FN à Kerandon représente 90 voix.

L'interrogation et l'inquiétude qui devraient également nous faire réagir, sont, comme depuis quelques temps, le score extrêmement fort du parti de l'abstention. Comment se fait il que tant de nos concitoyens ne se retrouvent nulle part dans l'échiquier politique, et principalement en ce qui nous concerne à ABT, pourquoi le peuple ne se retrouve-il pas dans les valeurs défendues par la plupart de nos adhérents, gauche antilibérale et écologique ?

Personne n'a oublié le déni absolu de démocratie des partis majoritaires, qui a consisté à balayer le referendum populaire de 2005. Comment aujourd'hui, dépasser ce qui peut apparaitre comme un fondement du désintérêt actuel et pour certains, du retour vers un parti protestataire tel que le FN. L'Histoire nous apprend tout de même que les sources de l'attrait vers des expressions fascisantes sont à chercher dans l'humiliation des peuples.

Comment restaurer la confiance ? comment montrer que nous voulons exister dans cette différence ? sans doute pas en vilipendant les votants d'extrême droite qui sont souvent abusés, mais pas non plus en les humiliant comme le font certains qui les prennent pour des imbéciles. Être abusé n'est pas toujours le signe d'une inintelligence, mais le désir de croire à quelque chose de rassurant, quitte à chercher, comme le laissent entendre aujourd'hui beaucoup de dirigeants politiques, des boucs émissaires qui n'en sont évidemment pas.

Nous savons que ce n'est pas le plus pauvre qui vole le pain de son voisin, mais toujours ceux qui, pas encore assez gavés, écrasent l'immense majorité des peuples. Nous savons mettre un nom sur cette infamie. Sommes nous capables de montrer vraiment qu'un autre rapport de forces est possible, que les voraces peuvent être contenus , que le sens de l'histoire peut s'inverser ? Et plus modestement, à notre échelle, comment lutter pied à pied contre les idéologies dangereuses, sans faire la morale et sans créer de faux espoirs ?

Ce sont tous les enjeux auxquels nous sommes et serons confrontés.

D. Dieterlé

à la suite de la dernière commission "forum" et de l'assemblée du 16 février voici une esquisse de réponse émise par Christian :

"Au terme du pot de rencontre des adhérents d'ABT du 16 Mars, nous avons opté en faveur d'une démarche de rencontre avec la population sur la situation municipale, un an après.
La dernière élection départementale vient conforter l'intérêt d'un tel choix de retour actif vers les citoyens qui ne veulent plus être considérés comme des subordonnés.
"Pas question de laisser que les décisions soient prises en négligeant les besoins et aspirations des habitants(es)" avons nous considéré, de même que nous pensons que " Des moments
de démocratie directe, authentique sont nécessaires à la vie publique, surtout localement."
Aussi, ABT, propose-t-elle une agora citoyenne pour un bien vivre collectif à Concarnea
u...".

Qu'en pensez vous ? la commission Forum peut elle se réunir avant la prochaine AG pour affiner cette proposition ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
A l'instant, je regarde ces résultats du 1er tour. Certes, le FN fait son score le plus élevé à Kérandon, mais le front de gauche aussi. Sans approfondir une analyse en détail de ces résultats, je pense qu'ils indiquent une désillusion en direction des grands partis, et un espoir, peut-être, vers d'autres solutions. A nous d'imaginer lesquelles, dans un dialogue, difficile à concrétiser, malgré notre volonté d'y parvenir, avec la population.
Répondre