21 juillet - Pas touche à la Poste!

Publié le par ababordtoute

Pétition: http://www.pastouchealaposte.ras.eu.org/


Usagers, postiers, élus contre la privatisation
Suite à des informations parues dans la presse, le Président de la Poste et le gouvernement ont confirmé, qu'ils préparaient un projet de loi pour transformer la Poste en société anonyme avec ouverture du capital. Même si l'Etat restera pour l'instant majoritaire, il s'agirait d'une véritable privatisation de la Poste. La pression des actionnaires ne pourrait que pousser la Poste à réduire encore plus qu'actuellement les missions du service public.

Agir ensemble :  il faut dire STOP à la privatisation du service public de la Poste.

■ Il faut mettre un coup d'arrêt à cette évolution !
■ Les actionnaires, c'est le contraire du service public !
■ Contre la privatisation de La Poste
■ Pour le maintien et l'amélioration du service public
■ Encore plus de bureaux de poste fermés...et d'horaires réduits

Plus de 5000 bureaux de poste ont été transformés en agence postales communales à la charge des communes ou en Points poste chez les commerçants.
Des milliers de bureaux ont vu leurs horaires d'ouverture réduits, y compris en zone urbaine.
La Cour des Comptes juge que le réseau des bureaux de Poste coûte encore trop cher ! Pour nos dirigeants,
3500 à 4000 bureaux de Poste devraient suffire (au lieu de 12 000 actuellement).

Toujours plus de commercial, toujours moins de service public
L'ouverture du capital, c'est l'accent mis encore plus sur la propagande commerciale et les produits les plus
chers au détriment des besoins réels des usagers, au niveau des services financiers comme au niveau des services du Courrier.

Toujours moins de service aux particuliers
L'ouverture du capital, c'est encore plus d'attention portée aux grandes entreprises au détriment des particuliers et des petits professionnels sous prétexte que ce sont les grandes entreprises qui font le chiffre d'affaires de la Poste.

Les organisations syndicales de la Poste SUD,CGT,CFDT, FO, CFTC se sont prononcées « contre un processus qui conduit inexorablement à la privatisationdu service public postal ». La privatisation ne peut être stopée que par  la mobilisation de l'ensemble de l'opinion publique.

SUD PTT propose qu'usagers, postiers et élus se rassemblent et agissent ensemble localement et nationalement pour la défense du service public postal et contre la privatisation.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article