11 Janvier - Toujours Gaza

Publié le par ababordtoute

Samedi la manifestation pour le soutien à Gaza et pour la Paix dans les territoires palestiniens organisée à Quimper par de nombreuses organisations a rassemblé 1200 personnes qui ont défilé dans la dignité , mais avec une grande détermination.



On pouvait noter laprésence de beaucoup de jeunes, et pas mal de pancartes et slogans qui appelaient bien plus sûrement à la paix qu'à la vengeance.

On a entendu néanmoins ça et là dans les medias, certaines associations s'émouvoir d'entendre crier : "Israël assassin" dans les manifs , et d'en tirer les habituelles conclusions et raccourcis sur l'antisémitisme supposé des manifestants.

Qu'un état se comporte en voyou, ou un assassin, ne signifie pas "mort à ses ressortissants".
La guerre est pourvoyeuse de mort, et il n'y a ni mort juste, ni soldat innocent, d'un coté comme de l'autre, mais il y a, en revanche, des luttes, fussent-elles armées, qui découlent d'un long processus d'exigences de réparations et de libertés qui ne sont pas entendues. Cela fait une différence.
Que dirions nous de vivre depuis 60 ans derrière les hauts murs d'un enfermement économique, matériel, moral, sanitaire ? que dirions nous à ceux qui arracheraient nos arbres, détruiraient nos maisons, coloniseraient nos terres, bombarderaient nos enfants ? quel dialogue est encore possible à ce point de violence institutionnelle d'un état qui encourage la disparition d'un peuple et l'appropriation de sa terre ?

On ne va pas reprendre ici l'analyse de 60 années de conflit non résolu en terre palestinienne...
Mais on redira encore qu'il existe en Israël aussi des hommes et femmes de paix qui s'élèvent contre cette sale guerre, et de par le monde beaucoup de femmes et d'hommes juifs qui refusent la politique sioniste du pire.
Mais on se refusera à accepter les amalgames qui tendraient à faire des détracteurs d'Israël des complices objectifs de la Shoah.
On se gardera de pratiquer le mélange des genres entre ce qui relève du racisme, toujours abject, du religieux, souvent contestable pour qui est attaché à la laïcité, et ce qui est bel et bien le problème d'une politique territoriale, oppressive, injuste, guerrière, qui massacre les enfants de Gaza  "pour l'exemple".

Une lectrice de ce blog m'a envoyé un texte fort intéressant de Michel Onfray, tiré du "traité d'athéologie" , sur le thème du monothéisme guerrier et sanguinaire qui serait une des racines du conflit actuel.
Ce point de vue n'est sans doute pas inexact, de même que le racisme  antisémite ou antiarabe n'y est sans doute pas  étranger.
Mais nous resterons aujourd'hui dans la revendication et la solidarité politiques pour les raisons évoquées plus haut.

Justice pour le peuple palestinien.  Arrêt immédiat des opérations guerrières. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article